LIVRAISON SOUS 48H PARTOUT EN EUROPE

09 Juillet 2022

Comment consommer du CBD ?

Le CBD est une molécule très bénéfique pour l’organisme de l’homme. Cela s’explique par la diversité de ses propriétés. C’est d’ailleurs pour cette raison que sa consommation en France est légalisée. Mais comment consommer du CBD pour jouir de ses nombreux bienfaits ? Cet article répond à votre préoccupation.

Quels sont les modes de consommation du CBD ?

Le cannabidiol peut être consommé de diverses manières. 

La consommation du CBD par ingestion

Le cannabidiol peut également être ingéré. Il peut l’être, mélangé à votre nourriture ou par infusion ou encore sous forme de capsules CBD. Consommée de cette façon, cette molécule passe par les intestins avant d’être renvoyée au foie. Pour en ressentir l’effet, vous devez attendre 1 heure environ si vous êtes à jeun. Mais si vous avez mangé, vous devez patienter pendant 3 heures.

Par ailleurs, lorsque le CBD passe par le foie, il interagit avec les récepteurs de l’intestin. Ce qui le rend très efficace pour lutter contre les inflammations de l’intestin. 

Par ailleurs, dès que le cannabidiol atteint le foie, il se produit un phénomène désigné sous l’appellation ‘’métabolisme de premier passage’’. Au cours de ce processus, le CBD est modifié par trois enzymes. Ce qui rend plus durables les effets du cannabinoïde. Cette durabilité des effets érige l’ingestion au rang de la technique de consommation la plus appropriée pour lutter contre les affections chroniques.

La consommation du CBD par inhalation

Lorsque le cannabidiol est inhalé, il passe par les poumons. Avant que le foie ne le métabolise, il est renvoyé vers le cerveau. De ce fait, l’inhalation est la technique qui permet une plus rapide administration de cette molécule. C’est d’ailleurs de cette manière que sont absorbés de 20 à 30 % des phytocannabinoïdes. Mais l’action du CBD, consommé par cette voie, ne dure pas. 

Par ailleurs, cette rapide, mais courte action qui provient de l’inhalation du CBD n’est pas dépourvue d’avantages. En effet, cela fait de l’inhalation, la technique idéale pour le soulagement des problèmes aigus (douleurs aiguës ou nausées par exemple). Aussi, le fait d’ajuster et de trouver de façon rapide la dose recherchée et efficace est possible grâce à cette action quasi immédiate du CBD inhalé.

En outre, pour ce qui est des produits du CBD à inhaler, ils sont :

  • Les e-liquides (si vous êtes un adepte de l’e-cigarette)
  • Les cartouches de CBD (avec de dosages plus importants). 

La consommation du CBD par voie sublinguale

Cette façon de consommer le CBD est propre à un produit CBD particulier : L’huile de CBD. En effet, déposée sous la langue, l’huile de CBD passe beaucoup plus aisément dans les vaisseaux sanguins situés sous la langue et dans la bouche. C’est pourquoi après avoir déposé quelques gouttes de cette huile sous le lange, il est recommandé de patienter une minute au moins avant de l’avaler. 

Généralement, vous commencerez par ressentir les effets après une quinzaine à une trentaine de minutes. Ces effets peuvent durer jusqu’à une heure et demie environ. Par ailleurs, par souci de cohérence, la prise de nourriture immédiatement avant ou après l’utilisation de l’huile de CBD n’est pas recommandée.

En outre, de façon générale, les flacons des diverses huiles CBD sont dotés de compte-gouttes sur lesquels l’on retrouve un certain volume. C’est suivant ce volume qu’est mesuré le dosage des gouttes. 

Aussi, très souvent, il est indiqué sur les flacons d’huile de CBD, la dose du cannabidiol qui se trouve dans chaque millilitre de l’huile de CBD. Ce qui en facilite l’utilisation.

Le CBD en application transdermique ou tonique

Les produits transdermiques sont appliqués sur la peau. Une fois appliqués, ils produisent des effets très pénétrants. Pour favoriser une libération constante du CBD dans la circulation sanguine, il est conçu un patch transdermique. Ce patch produit des effets un peu similaires à la consommation sublinguale, mais ses périodes de fonctionnement sont plus longues. 

Quant aux produits topiques à base de CBD, ils sont de plus en plus fréquents. Ils sont utilisés pour lutter de façon efficace contre les problèmes articulaires ou cutanés. Aussi, la circulation sanguine ne les absorbera pas. En effet, grâce à la présence des terpènes, la perméation cutanée semble augmentée. Mais elle ne l’est pas suffisamment pour faire pénétrer le CBD présent dans les produits topiques dans le sang.

Le dosage quotidien et l’utilisation du CBD : Comment y procéder ?

Le calcul de la quantité de CBD à consommer se fait en fonction de divers éléments. Aussi, ce calcul est fait suivant deux méthodes.

Quels sont les éléments qui influent sur le calcul de la quantité nécessaire ?

Divers facteurs influent sur la dose de CBD à consommer. Il s’agit de :

  • La masse corporelle

Le calcul de la quantité journalière de cannabidiol dont a besoin une personne se fait compte tenu du poids du corps. 

Par exemple, l’apport journalier de CBD pour une personne qui pèse 70 kilogrammes et dont la posologie de CBD par jour par kilogrammes du poids du corps est de 2 mg doit être de 70x2 mg. Ce qui fait un apport journalier de 140 mg.

  • Les traitements

Si vous utilisez des médicaments ou analgésiques ou en aviez utilisé dans le passé, cela peut être la cause d’une importante intolérance au CBD.

  • La pathologie

Il s’agit ici de la raison pour laquelle la personne cherche à apporter du cannabidiol à son organisme. Cette raison peut être la recherche de l’apaisement de plus importantes et compliquées pathologies. L’utilisateur peut également rechercher simplement une relaxation.

  • La tolérance

Les apports en CBD d’une personne lambda ne seront pas aussi importants que ceux d’un consommateur régulier de cannabis. En effet, il y a une saturation au niveau des récepteurs à cannabinoïdes de ce second type de consommateur. Aussi, il y a un accroissement de sa tolérance aux cannabinoïdes. 

Comment estimer son besoin en cannabinoïde ?

Pour estimer votre besoin en CBD, vous pouvez y procéder de deux différentes manières : par kilos de poids et par apport.

L’estimation par kilo de poids du corps

L’estimation par kilogrammes de poids du corps est la méthode qu’utilise le plus le corps médical étranger. Elle est également utilisée par la plupart des études. Si vous n’êtes pas habitué à consommer du CBD, le mieux serait de commencer par des doses minimes quotidiennes. 

  • Si vous êtes une personne lambda avec une tension normale :

Débutez avec 0,5 mg/jour/kg de poids du poids. Ensuite, augmentez chaque jour la dose de 0,25 mg.

Par exemple, si vous pesez 70 kg, démarrez par une consommation journalière de 35 mg de CBD. Cela équivaut à trois prises de 12 mg. Si vous ne trouvez pas satisfaction, augmentez de 17 mg par jour.

  • Si vous avez une tension faible

L’idéal est de commencer avec une consommation journalière de 0,1 mg par kilogramme de poids du corps. Si cette dose n’est pas efficace, augmentez-la de 0,1 mg chaque jour.

Ainsi, si vous faites 70 kg par exemple, démarrez par une consommation journalière de 7 mg. Cela équivaut à 3 prises de 2,5 mg de CBD. Pour plus d’efficacité, augmentez cette dose de 7 mg par jour.

L’estimation par apport 

Il n’existe pas de conseils du corps médical quant à la dose idéale de CBD à apporter à l’organisme. Cela fait que plusieurs personnes consomment le CBD sans une réelle estimation de l’apport en CBD et un réel protocole d’utilisation. Or il le faut pour obtenir l’effet que l’on recherche en consommant le cannabidiol. 

C’est pourquoi comme la majorité des fournisseurs, nous vous recommandons de commencer avec de minimes doses de CBD. Par ailleurs, il est conseillé d’espacer de deux heures les apports de CBD et les apports de tout médicament. 

  • Pour une personne lambda avec une tension normale :

Commencez avec 30 mg de CBD. Ensuite, diminuez ou augmentez de 10 mg chaque jour. Procédez ainsi jusqu’à ce que vous trouviez l’apport journalier en CBD nécessaire à votre organisme. 

Vous pouvez par exemple commencer avec 30 mg de CBD le premier jour, passer à 20 ou 40 mg (dose diminuée ou augmentée en fonction des effets ressentis) le second jour, etc. 

  • Si vous avez une faible tension

Il est recommandé de commencer avec 15 mg de CBD que vous diminuerez ou augmenterez de 5 mg chaque jour. Faites ainsi jusqu’à trouver l’apport journalier idéal.

Qui peut consommer du CBD ?

Toute personne ayant atteint l’âge de maturité peut en principe consommer du cannabidiol. Mais cette substance est à éviter chez certaines catégories de personnes. Il s’agit :

  • Des femmes enceintes ou allaitantes

Hypothétiquement, le cannabidiol est susceptible d’avoir un effet négatif sur le placenta. En effet, il peut modifier les propriétés de ce dernier. En l’absence de nombreuses études scientifiques pratiquées à ce sujet et de preuve étayant ce risque, on peut dire qu’il s’agit d’une simple hypothèse. 

Ainsi, les obstétriciens et les addictologues sont d’accord sur l’application de ce principe. Ceci, afin de préserver l’enfant et la mère d’un éventuel effet secondaire de cette molécule sur le fœtus ou le tout-petit.

  • Les personnes allergiques

Les cas des allergies au chanvre sont fréquents. Or le CBD provient du chanvre. Comme de nombreuses plantes, ce dernier produit du pollen. En revanche, le risque de développer une allergie en consommant du CBD n’est pas élevé. Mais si vous êtes une personne dont le terrain allergique n’est pas faible, surtout si vous souffrez d’allergies saisonnières, vous pouvez développer des manifestations allergiques après consommation du CBD. 

Généralement, ces manifestations ne sont pas graves. Elles ressemblent aux manifestations des allergies saisonnières habituelles (éternuements, écoulement nasal, gorge qui démange, irritation des yeux, etc.).

  • Certains profils suivant un traitement médicamenteux 

Il existe certains traitements médicamenteux qui sont incompatibles avec la prise de CBD par voie d’ingestion ou sublinguale. La prise de ces médicaments et du CBD pourrait créer des situations à risque ou à des effets secondaires. Ceci s’explique par le fait qu’il existe un risque d’interactions médicamenteuses avec le CBD. En cas d’interaction, le CBD pourrait en effet modifier le traitement. Ce qui pourrait conduire à de dangereuses situations. 

Par exemple, le CBD pourrait compromettre l’efficacité des anticoagulants. Cela pourrait créer des complications cardio-vasculaires.

Les effets d’un éventuel surdosage de CBD

Généralement, les mauvaises expériences relatives à la consommation du CBD proviennent du THC contenu dans le CBD. En fait, la majorité des consommateurs tolèrent le canabidiol. Mais certaines personnes peuvent ressentir des effets secondaires indésirables. Naturellement, tout le monde ne réagit pas de la même façon face à la même dose de cannabidiol en raison des facteurs suscités. 

Notons que les effets secondaires ressentis en cas d’un éventuel surdosage du CBD ne sont pas mortels. Il peut s’agir de nausées, de vomissements, de diarrhée, du sentiment de bouche desséchée, de somnolence ou encore des étourdissements. 

Pourquoi consommer du CBD ?

Le CBD est une molécule qui apporte une multiplicité de bienfaits à l’organisme.

Le cannabidiol, un anti-inflammatoire naturel

Le CBD, en raison de ses importantes propriétés anti-inflammatoires, permet de lutter efficacement contre tout type de douleur, peu importe leur origine (arthrose, sport, etc.). 

Ainsi, le CBD peut être consommé si vous souffrez de :

  • Douleurs inflammatoires chroniques ;
  • La polyarthrite rhumatoïde ;
  • Douleurs musculaires et articulaires (c’est pourquoi le CBD est beaucoup utilisé dans le monde du sport). 

Le CBD, un antidouleur par excellence

Le cannabidiol est également un excellent antidouleur. Cette propriété provient de ses vertus analgésiques et anxiolytiques. Cette molécule est d’ailleurs utilisée depuis des millénaires pour combattre efficacement et rapidement tout type de douleurs passagères.  

Aussi, des réactions antioxydantes et anti-inflammatoires sont déclenchées après consommation du CBD. Ces réactions permettent un rééquilibre du système immunitaire. Cette molécule est alors très bénéfique pour les personnes souffrant de maladies auto-immunes ou d’inflammations.

Le CBD contre le stress

En dehors des vertus antidouleur et anti-inflammatoires du CBD, cette molécule offre un autre avantage à l’organisme : Ses propriétés anxiolytiques. Pour faire simple, le cannabidiol contribue dans la lutte contre le stress émotionnel et l’anxiété. Ainsi, si vous le consommez, vous serez détendu et relaxé. Le CBD améliore de ce fait la qualité du sommeil. 

Cette molécule, consommée au coucher, est très bénéfique pour les personnes sujettes aux stress chroniques et aux crises d’angoisse.

Aussi, le cannabidiol combat de façon efficace :

  • La dépression ;
  • Le stress post-traumatique ;
  • Le trouble de panique et
  • Les troubles obsessionnels compulsifs ou TOC.

autres articles sur le cbd

Le guide complet pour découvrir le CBD : ce que vous devez savoir
28 May
Le guide complet pour découvrir le CBD : ce que vous devez savoir
LIRE L’ARTICLE
Le cbd pour mal de dos : un allié naturel contre les douleurs persistantes
24 May
Le cbd pour mal de dos : un allié naturel contre les douleurs persistantes
LIRE L’ARTICLE
Choisir la posologie CBD huile adaptée à vos besoins
21 May
Choisir la posologie CBD huile adaptée à vos besoins
LIRE L’ARTICLE

nous suivre sur instagram

LIVRAISON OFFERTE

DÈS 50€ D’ACHAT

LIVRAISON EN 24-48H

avec l'option Chronospost

PAIEMENT SÉCURISÉ

Sécurité par 3D Secure

CULTIVÉ EN SUISSE

Distribution France & Europe

Vous n'avez aucun article dans votre panier.