LIVRAISON SOUS 48H PARTOUT EN EUROPE

07 Septembre 2022

Le CBD apparaît-il sur un test de dépistage de drogue ?

La drogue est une substance aussi dangereuse pour la santé. Elle ne facilite pas non plus les rapports en société. C’est pour cette raison que les substances psychotropes sont interdites par la loi. Certains tests permettent de vérifier la présence de ces substances dans l’organisme. 

Ces tests prennent-ils en compte le CBD ? Si vous êtes curieux de connaître la réponse à cette question, alors vous êtes à la bonne adresse. Cet article vous dit tout à ce propos. 

Qu’est-ce qu’un test de dépistage de drogue ? 

Quelques fois, après la consommation de certaines substances interdites, des personnes peuvent ne pas présenter des signes de consommation de ces produits. Ainsi, une analyse est nécessaire pour savoir si elles ont consommé des substances interdites. Il s’agit du test de dépistage de drogue. 

Ce test peut être réalisé sur plusieurs personnes, dont les étudiants, les sportifs, les conducteurs. De nombreuses raisons peuvent nécessiter la réalisation de ce test. Dans certains cas, le dépistage à la drogue nécessite le consentement de la personne sur laquelle le test est réalisé. Mais dans d’autres situations, on peut passer outre ce consentement. C’est par exemple le cas des accidents de travail ou encore le cas des accidents de circulation. 

Quels sont les différents tests de drogue qui existent ?

Le test de drogue peut être réalisé de plusieurs manières. 

Test urinaire

Le nom de ce test en dit long sur le mode de dépistage. En effet, le dépistage urinaire se fait avec l’urine de la personne concernée. Ainsi, on peut utiliser des bandelettes pour réaliser le test. En dehors des bandelettes, il existe également des appareils électriques destinés à l’opération. Il suffit de poser quelques gouttes d'urine sur les différents dispositifs pour avoir le résultat. 

C’est un test qui n’est pas souvent réalisé sur les routes. La raison est simple. Il faut un médecin pour le faire. Aussi, il doit être fait dans des lieux bien adaptés à la situation. 

Le test salivaire

C’est un test facile à réaliser. Il ne nécessite pas la présence d’un médecin. Aussi, nul besoin d’être dans un laboratoire ou un cabinet pour le faire. C’est ce qui justifie que ce soit ce test que les agents de police réalisent le plus lors des contrôles routiers. Pour sa réalisation, il est fait usage d’un boîtier et des bandelettes ouatées. La salive de l’intéressé est ajoutée à ces dispositifs pour déterminer la présence ou non de la substance interdite dans son organisme. Il ne faut que quelques minutes pour avoir les résultats du test salivaire. 

En cas de résultat positif pour un contrôle routier par exemple, l’intéressé peut voir son permis de conduire retenu par les forces de l’ordre. Il peut également demander qu’un autre test soit réalisé. Dans ce cas, il s’agit d’un test sanguin ou d’un test urinaire. Afin d’établir de façon plus claire s’il est positif au stupéfiant ou pas. 

Les résultats obtenus à la suite d’un test salivaire peuvent donc faire l’objet de contestation. Mais à cet effet, l’intéressé devra faire une demande. À la suite de cette demande, une contre-expertise sera réalisée en laboratoire. Cette contre-expertise aura pour base un test sanguin. 

Le test sanguin 

C’est un test de dépistage qui ne peut être réalisé que dans un laboratoire d’analyse. Dans certaines situations, il est réalisé sur la demande de la personne qui fait l’objet de contrôle. Il se déroule de la même manière que le test urinaire. Mais ici, c’est d’un échantillon sanguin qu’il est fait usage et non de l’urine. 

C’est une méthode assez efficace. Elle permet d’avoir des résultats fiables. Aussi, il est possible grâce au test sanguin de déterminer les traces de stupéfiants liées à des traitements médicamenteux. Cette technique permet également de réduire les faux positifs. 

Quelles sont les substances détectables au test de drogue ?

Le test de la drogue vise souvent les substances comme l’alcool, l’amphétamine, la cocaïne, la marijuana et bien d’autres éléments. 

Il s’agit des substances nocives à l’organisme qui peuvent affecter la faculté de l’homme. Par ailleurs, ce sont également des substances interdites par la loi. Le CBD n’est pas visé par ces tests. Ce qui n’est pas le cas du THC. 


Le CBD : Une substance non psychotrope

Le CBD ou cannabidiol est une molécule contenue dans le cannabis. Il est extrait du cannabis Sativa L.  Sa découverte remonte en 1947. Le CBD depuis sa découverte est au centre de nombreux débats. Plusieurs raisons justifient cet intérêt que portent beaucoup de personnes pour cette molécule. En effet, plusieurs vertus lui sont attribuées. En effet, le CBD est connu pour ses différentes vertus contre la réduction du stress. De nombreuses personnes en font usage pour se détendre et apaiser leur esprit. 

C’est aussi une molécule qui joue le rôle d’anti-inflammatoire. De nombreuses personnes s’en servent contre les douleurs de tout genre. Il est donc présent dans l’univers sportif en raison de cette vertu. Aussi, les sportifs l’utilisent pour récupérer après un entraînement. Ce qui leur permet de passer facilement à un autre entraînement sportif. 

De plus, le CBD permet d’avoir une meilleure qualité de sommeil. C’est un excellent moyen qui permet d’avoir des nuits paisibles après une journée assez chargée. Il existe encore plusieurs autres bienfaits liés à l’utilisation de la molécule. Son utilisation dans la lutte contre les symptômes de plusieurs maladies n’est pas à négliger.

Face à tous ces avantages, la molécule n’a presque pas d’effets secondaires. En réalité, l’on ne relève que des effets secondaires mineurs tels que le vomissement, la somnolence, etc. ce sont des effets qui interviennent généralement après la consommation excessive d’un produit à base de CBD. Mais le surdosage intervient rarement parce que la dose à partir de laquelle ce surdosage peut être atteint est très élevée. Les effets secondaires disparaissent peu de temps après leur survenue.

Ainsi, l’utilisation du CBD ne crée pas de dépendance. Aussi, si le CBD fait également l’objet de tant d’attention, c’est parce qu’il provient du cannabis qui est très connu en raison du THC qui est une substance psychotrope.

Distinguer le CBD du THC qui est une substance psychotrope

Il est vrai que le CBD et le THC font partie des molécules les plus présentes dans le cannabis, mais ce caractère ne fait pas d’eux les mêmes molécules. Si le CBD s’est illustré à travers ses effets positifs, tel n’est pas le cas du THC qui est beaucoup plus connu pour ses effets néfastes. 

L’utilisation du THC a des effets à court terme comme à long terme. À court terme, la molécule peut affecter les capacités de conduite d’une personne. Elle peut réduire le rythme de mémorisation d’une personne. Le THC peut également causer des troubles de santé mentale. En effet, un état psychotique peut naître après l’utilisation du THC. 

Lorsqu’on consomme le THC sur une longue durée, il peut entraîner une dépendance. La santé mentale peut être affectée plus gravement. Généralement, de nombreuses personnes consomment le THC en fumant des feuilles de cannabis. C’est une pratique très grave qui peut nuire gravement à la santé de l’utilisateur de la molécule. Les méfaits de la fumée sur les poumons ne sont plus à prouver. 

Ce sont ces différents éléments qui font du THC une substance redoutée et interdite. 

Le THC : Une substance qui apparaît au test de dépistage de la drogue 

Le CBD est généralement extrait avec une certaine quantité de THC. Ainsi, les différents produits à base de CBD contiennent une certaine quantité de THC. Mais des efforts sont faits pour obtenir des produits avec une très faible dose de THC. Les produits légaux à base de CBD doivent contenir une quantité de moins de 0,3 % de THC. Cette teneur de THC n’est pas suffisante pour que les effets néfastes de la molécule se manifestent. 

Mais tous les produits à base de CBD présents sur le marché ne contiennent pas le dosage recommandé. Certains produits contiennent un taux supérieur à celui-là. Avec ces produits, vous n’êtes pas épargné des effets néfastes du THC. Aussi, un test de dépistage réalisé après la consommation d’un tel produit peut s’avérer positif.  

Certaines huiles, certains e-liquides, certaines capsules à CBD à spectre complet peuvent donc vous rendre positif au test de consommation de CBD. Il est donc recommandé de faire une vérification des différents dosages ainsi que les différentes molécules contenues dans le produit lors de l’achat. 

Aussi, il est recommandé de choisir les produits de bonne qualité chez des fournisseurs sérieux. 

Par ailleurs, le résultat du test de dépistage à la drogue dépend de la fréquence à laquelle vous consommez le CBD. En effet, lorsque la molécule est consommée pendant tous les jours alors, il y a de fortes chances que le test soit positif. Le risque est encore plus accru lorsque vous prenez le CBD par combustion de la fleur de CBD. Mais le risque est moins élevé lorsqu’il s’agit de l’huile de CBD par exemple. En effet, ce mode de consommation laisse des traces dans la salive pendant une longue période. 

Normalement, le THC reste présent dans la salive pendant une durée variant entre 4 et 6 heures. Mais cette durée peut aller jusqu’à 24 h lorsque c’est la fleur de CBD qui est consommée. Certains sondages ont d’ailleurs révélé que le test réalisé sur les personnes ayant consommé du CBD est plus positif chez les personnes utilisant la fleur de CBD que chez les consommateurs des autres types de CBD. 

Il est également possible de détecter les traces de THC après la consommation du CBD dans un test urinaire.

Avec le test urinaire, vous pouvez détecter la présence du THC sur une durée bien plus longue. En effet, le THC a la particularité de se fixer à la graisse. Il peut donc être difficile de l’éliminer de l’organisme. Ce facteur peut donc ramener sa présence dans les sécrétions urinaires à une durée de plus de 60 jours. Mais il convient de préciser que cette durée n’est pas fixe. Elle varie en fonction de la quantité de THC consommée. 

Le test capillaire peut également permettre de déceler la présence du THC. Avec ce test, il est possible de détecter sur une durée plus longue la présence du THC. En effets, même 90 jours après la consommation du produit à base de THC, on peut déceler la présence de la molécule. 

Comment consommer du CBD sans être positif au test de dépistage ?

Un test de dépistage de drogue peut arriver dans n’importe quelle situation. Un policier peut l’effectuer en guise de contrôle routier. Par ailleurs, le test est également réalisé par les entreprises dans le but de s’assurer de la sobriété de leurs collaborateurs. Vous pouvez donc être à tout moment surpris par ce test. Il est donc recommandé de poser les meilleurs gestes pour ne pas être surpris le moment venu. 

Ainsi, il faut d’abord éviter de consommer les substances illicites dont l’utilisation est proscrite. 

En ce qui concerne le CBD, veillez à prendre des produits de bonne qualité et dont l’origine n’est pas douteuse. Assurez-vous toujours que le CBD consommé ne contient pas plus que le taux de THC exigés par la loi. 

Aussi, même pour les produits de bonne qualité, il n’est pas conseillé de les prendre de façon exagérée. Par ailleurs, il est recommandé de ne pas prendre le CBD pendant que vous conduisez. Cela pourrait produire un effet de somnolence. 

Que faut-il retenir ?

Le CBD en lui-même n’est pas une substance illégale. Le test de drogue n’est donc pas réalisé pour détecter le taux de CBD dans l’organisme. En réalité, le test est destiné à détecter certaines substances illicites, dont le THC. Même si le CBD n’est pas décelé par le test, les traces de THC qui se trouvent dans le produit à base de CBD peuvent rendre le test positif. Mais lorsqu’un produit contenant un bon taux de THC est utilisé, le risque d’être testé positif est faible.

autres articles sur le cbd

Le guide complet pour découvrir le CBD : ce que vous devez savoir
28 May
Le guide complet pour découvrir le CBD : ce que vous devez savoir
LIRE L’ARTICLE
Le cbd pour mal de dos : un allié naturel contre les douleurs persistantes
24 May
Le cbd pour mal de dos : un allié naturel contre les douleurs persistantes
LIRE L’ARTICLE
Choisir la posologie CBD huile adaptée à vos besoins
21 May
Choisir la posologie CBD huile adaptée à vos besoins
LIRE L’ARTICLE

nous suivre sur instagram

LIVRAISON OFFERTE

DÈS 50€ D’ACHAT

LIVRAISON EN 24-48H

avec l'option Chronospost

PAIEMENT SÉCURISÉ

Sécurité par 3D Secure

CULTIVÉ EN SUISSE

Distribution France & Europe

Vous n'avez aucun article dans votre panier.